was successfully added to your cart.

Panier

Bon à savoir : Les chiffres clés de la défense – 2020 : nombre de militaires, proportion hommes-femme dans les armées, effectifs par corps …

Il y a quelques semaines, le Ministère des Armées a publié son fascicule « Les chiffres clés de la défense – 2020 ».

Commenté par Madame la Ministre des Armées, Florence PARLY dans ces termes :

« 61 372, c’est le nombre de militaires du rang dans l’armée de Terre ; 102, c’est le nombre de Rafale de l’armée de l’Air ; 3, c’est le nombre de porte-hélicoptères amphibies de la Marine ; 2 000 ha, c’est la surface des terrains militaires que le ministère des Armées a consacrée à l’installation de fermes photovoltaïques ; 5 millions, c’est le nombre de masques qui ont été livrés au ministère des Solidarités et de la Santé durant la crise de la COVID-19. Ces chiffres sont plus révélateurs qu’un grand discours ; et c’est bien l’esprit de ce fascicule Chiffres Clés. »,

ce fascicule, outre les données chiffrées du budget de la défense, les orientations à venir, les déploiements opérationnels des forces armées françaises, les équipements en dotation dans les armées, éclaire sur la condition des militaires.

Les effectifs du ministère des armées

Ainsi, on apprend que les effectifs du ministère en 2019 s’élevaient à 268.294.

Le personnel civil représente 23.3 % du total des effectifs tandis que le personnel militaire en représente 76.7 %.

Le « gros » des effectifs est composé :

  • Des sous-officiers pour près de 91 816 personnels
  • Des militaires du rang pour près de 79 358 personnels
  • Et des officiers pour près de 33 191 personnels

Viennent ensuite les agents de catégories C pour près de 22 091 personnels, les ouvriers d’état pour près de 13 944 personnels, les agents de catégorie A pour près de 13 743 personnels, suivis des agents de catégorie B pour près de 12 734 personnels et enfin des volontaires pour près de 1 417 personnels.

L’armée de Terre représente le plus important des effectifs pour un total du 114 677 personnels, suivi de l’Armée de l’Air pour 40 456 personnels, puis de la Martine pour 34 676 personnels.

Viennent ensuite les autres services SSA, SEA, DGA, SCA et autres services gestionnaires, se qualifiant surtout par la sur représentation des officiers notamment pour la DGA et le SCA.

Au total des 268 294 personnel, les femmes représentant 21.6 % des personnels tandis que les hommes représentent 78.4 % des personnels.

Aux seuls militaires, la proportion des femmes chute à 16,10 % contre 83.90 %

L’âge moyen du personnel militaire est de 32,9 ans (32,7 ans pour les femmes et 33 ans pour les hommes).

L’âge moyen du personnel civil est de 46,7 ans (46,8 ans pour les femmes et 46,6 ans pour les hommes).

La répartition en termes de statuts est également intéressante à relever :

Les officiers sont essentiellement de carrière : 24 369 contre 8 822 sous contrat.

Pour les sous-officiers la proportion est quasi identique à savoir 43 753 de carrière contre 48 063 sous contrat.

Les militaires du rang sont en revanche tous sous contrat comme les volontaires.

Ainsi rapporté à l’ensemble des personnels, les militaires sont à 66.90 % sous contrat contre 33.10 % de carrière, ce qui remet en perspective la précarité du statut contrairement à l’idée généralement reçue.

Les effectifs dans la garde nationale avec les réservistes et la réserve opérationnelle sont également présentés dans le document.

On apprend ainsi qu’il y a près de 41 047 réservistes.

La politique jeunesse

Le fascicule présente la politique jeunesse en relevant :

« Comme chaque année, les armées, directions et services du ministère des Armées proposent de nombreuses opportunités aux jeunes dans différents domaines, visant ainsi à renforcer le lien armées-Nation et l’esprit citoyen, à valoriser les nombreux métiers proposés par le ministère et à favoriser l’accès à l’emploi. »

On apprend notamment ainsi que :

  • 93 534 jeunes ont participé en 2019 aux 18 102 JDC conduites par 6 242 animateurs (militaires d’active et de réserve issus des armées, directions et services et de la gendarmerie nationale).83,7 % des jeunes se déclarent satisfaits par cette journée.
  • 13 190 jeunes ont participé à la 15ème édition de journée sport-armées-jeunesse de la défense (JSAJ)
  • 13 320 offres de stage et contrats de la 3e à bac+7 par les armées, directions et services du ministère des Armées ont été proposés
  • 34 405 décrocheurs ont été orientés, notamment vers : le Service militaire volontaire (SMV) : 1 879 ; le Service militaire adapté (SMA) : 2 798 ; l’Établissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) : 5 749.
  • Dans les lycées de la défense, 300 places ont été attribuées aux élèves boursiers dans les 6 lycées de la défense et 110 places, en Classes préparatoires à l’enseignement supérieur (CPES).

Le plan famille

Le fascicule indique que le plan comporte 55 actions dont la plupart sont désormais effectives.

Il cite en exemples  les éléments suivants :

  • l’atteinte en 2019 de l’objectif d’au moins 80 % des ordres de mutation individuels notifiés avec un préavis d’au moins 5 mois ;
  • le succès du recours aux assistant(e)s maternel(le)s agréé(e)s accueillant un ou plusieurs enfants bénéficiaires de l’action sociale des armées avec 3 800 conventions signées fin 2019 (dispositif venant en complément des 1 590 places en crèches défense et des 882 berceaux réservés par le ministère) ;
  • la distribution en 2019 de plus de 100 000 cartes famille SNCF, utilisables par chaque membre de la famille sans la présence du militaire
  • l’accès à l’emploi en 2019 de 1 500 conjoints accompagnés par Défense Mobilité ;
  • la livraison de 371 logements neufs au cours de l’année 2019.

Pour prendre connaissance en détails de l’ensemble des données et télécharger le fascicule : cliquer ici 

Sur le même thème : relire nos articles : 

° Militaires et SNCF : la carte famille militaire : cliquer ici 

° Bilan social 2017 du Ministère des armées : opération Sentinelle quelques éléments d’explication … : cliquer ici 

© MDMH – Publié le 30 octobre 2020

Maître Elodie MAUMONT