Élodie MAUMONT a intégré l’Université des sciences sociales de Toulouse où elle a effectué son cursus général de droit qu’elle a poursuivi avec beaucoup d’intérêt.

Ayant le souci de diversifier ses compétences, elle a également suivi des formations universitaires complémentaires en langue anglaise et le programme de formation d’études de l’Union européenne.

Elle a obtenu une Maîtrise de Droit européen et Droit international puis a décidé d’approfondir son cursus universitaire et obtenu le D.E.S.S. « Juriste européen » de la Faculté de Droit de Paris-Saint-Maur de l’Université de Créteil.

Dans ce cadre, elle a intégré un cabinet d’avocats parisien au sein duquel elle a eu l’opportunité de traiter divers dossiers en libertés publiques ce qui a confirmé sa vocation à devenir avocat et son goût particulier pour la défense pénale et disciplinaire.

Forte de cette expérience, elle a décidé d’intégrer l’Institut de criminologie de l’Université de Paris II Panthéon-Assas en vue d’obtenir le Certificat de sciences criminelles et de présenter en même temps l’examen d’entrée à l’école de formation du barreau de Paris (EFB).

Durant ces années particulièrement formatrices, Élodie MAUMONT a eu l’occasion de rencontrer le fondateur de l’association de défense des droits des militaires (ADEFDROMIL), le Capitaine Michel BAVOIL puis son futur successeur, le Colonel Jacques BESSY.

Élodie MAUMONT prête serment le 30 janvier 2003 et intègre en qualité de collaboratrice le même cabinet d’avocats parisien.

Elle s’est attachée depuis à défendre avec rigueur et conviction les dossiers dont elle a eu la charge et plus particulièrement en droit pénal et droit des militaires tout en ayant également une activité généraliste dans le but d’exercer et approfondir toutes les facettes pratiques du droit.

En 2009, Élodie MAUMONT décide de fonder MDMH AVOCATS avec Aïda MOUMNI qui partage avec elle la même vision du métier tout en ayant des compétences complémentaires aux siennes.

Très vite, le droit des militaires s’impose à MDMH AVOCATS : à l’occasion de la défense de victimes de violences et harcèlements, Élodie MAUMONT réalise à quel point le monde militaire est très peu connu et fermé. Elle constate, à regret, que la parole de celles et ceux qui sont victimes de harcèlements ne s’exprime qu’avec la plus grande difficulté et est trop rarement prise en compte.

Refusant cet état de fait, Élodie MAUMONT s’est engagée au côté des victimes de harcèlements pour les défendre et dénoncer ces dysfonctionnements. Elle a ainsi contribué grâce à sa ténacité, à une meilleure prise en charge de ces problématiques au sein des armées et une vraie prise en compte de la parole des victimes.

Élodie MAUMONT a plus particulièrement en charge au sein de MDMH AVOCATS le contentieux de carrière des militaires (notation, mutation, avancement…), disciplinaire (sanctions, conseil d’enquête…) et pénal des militaires et anciens militaires (désertion, harcèlement, violences, outrages et voies de fait …).

Conjointement avec Aïda MOUMNI, elle intervient dans le cadre du contentieux médico-administratif des militaires, des pensions militaires d’invalidité et des demandes connexes (jurisprudence Brugnot et autres).

Elodie MAUMONT a conservé une activité en droit de la famille et en droit pénal général.

Elle a collaboré à l’ouvrage « Le guide des droits et démarches des militaires » de l’Adefdromil, association de défense des droits des militaires – Aide aux victimes paru en 2013 aux Editions du Puy Fleuri.

Elle publie régulièrement divers articles sur le blog de MDMH AVOCATS.

Élodie MAUMONT parle couramment l’anglais.